Foire aux questions

  • Peut-on soumissionner avec un projet qui dispense de la formation au Maroc avec la possibilité de d’organiser un complément de des formations à l’étranger ?

    Les partenaires sont libres de choisir l’organisation pédagogique adéquate pour assurer la qualité de la formation offerte

  • Est-ce qu’un centre déjà construit peut être considéré comme sorte de contribution ?

    Oui, à condition de le mettre à la disposition du projet. A rappeler que tous les centres de formation financés dans le cadre de ce Fonds constitueront un patrimoine de l’Etat post Compact. 

  • Peut-on regrouper deux centres dans le cas d’une réhabilitation ?

    Oui, il est possible à condition de considérer un centre comme l’annexe de l’autre.

    Ce détail sera spécifié dans le statut du centre.

  • Est-ce que le partenaire public peut jouer le rôle du prestataire technique ?

    Oui, il est possible que le partenaire public joue ce rôle en présentant les justificatifs prouvant ses capacités à assurer la mission d’assistance technique. 

  • Est-ce qu’il y a un plafond pour le budget de l’assistance technique (AT) ?

    Le montant de l’AT n’est pas fixé. MCA a laissé aux candidats la possibilité d’estimer le montant d’AT approprié à leur projet.

    Cependant, le panel d’évaluation des projets se réserve le droit d’analyser la raisonnabilité des coûts affectés à chaque composante du budget.

  • Quel est le nombre total de centres de formation à créer ou à réhabiliter ?

    Etant donné le manque de visibilité sur les secteurs et les régions à couvrir par les projets (il s’agit d’un appel à projets), nous ne disposons pas d’une estimation exacte du nombre de centres à financer. Cependant, partant des fourchettes fixées par catégorie de projets, le fonds financera approximativement une vingtaine de centres.

  • Est-ce que les critères d’évaluation sont pondérés ?

    Oui, les critères sont pondérés et sont détaillés au niveau de l’appel à projets. 

  • Est ce que les primes réservées à l'assistance technique seront envoyées directement aux prestataires techniques ou bien à travers les partenaires de gouvernance du projet?

    Durant l’exécution des projets, et au cas où un ou plusieurs prestataires techniques se joignent aux partenaires PPP comme partenaires techniques dans l’exécution du projet, les modalités de paiement de ces prestations seront définies dans la 2ème partie du manuel de procédures de la gestion du Fonds Charaka qui est en cours de finalisation en ce moment. Cependant, l’orientation globale de MCA-Morocco tend vers le paiement de ces prestations par un transfert direct aux prestataires techniques sans passer par l’intermédiation des partenaires PPP. Les conditions et les modalités d’approbation des livrables et de déboursement de ces fonds seront définis en détail dans la convention d’exécution de chaque projet. 

  • Est ce que les pièces administratives sont exigées pour les partenaires techniques?

    Les pièces administratives prouvant le statut juridique sont demandées pour les partenaires de gouvernance PPP du projet. Les partenaires de gouvernance sont le partenaire public (Ministères, des opérateurs publics de formation professionnelle ou des établissements ou entreprises publiques) et le partenaire privé (Organisation ou Association professionnelle).

  • Est ce que les rapports d'audit sont exigés à cette phase de présélection?

    Les rapports d’audit ne sont pas exigés de la part des partenaires à cette phase de présélection. Ils seront demandés une fois les projets sont présélectionnés.  

  • Quelle est la période durant laquelle on doit chiffrer la partie budget de fonctionnement étant donné qu'il continue dans le temps?

    La durée d’exécution des projets retenus est d’environ 4 ans à compter de la date de signature des conventions de dons. Ceci étant, l’estimation du budget de fonctionnement doit prendre en considération le planning d’exécution des activités prévues dont les travaux de construction et d’équipement.

  • C'est quoi le rôle d'une équipe de projet ? s'agit-il de ceux qui vont suivre la mise en place du projet pendant ses 4 premières années ou ceux qui vont les gérer après la mise en place de l'établissement

    L’équipe de projet sera désignée pour faire le suivi du projet durant la période du Compact. Après la mise en place de l’établissement, c’est aux partenaires de gouvernance de désigner l’équipe qui se chargera de la gestion du centre, et d’établir les modalités de fonctionnement. 

Vous avez des questions à propos du Fonds CHARAKA?

N'hésitez pas à nous écrire et on va vous répondre dans les brefs délais